Le panier rend visite : Une Safranière en Normandie!

Safraniere_Dans_Mon_Panier_Rouge

Lors de la Fête de la Coquille à Villers sur mer fin octobre, j’ai rencontré un couple de passionnés Annie et Pascal Guérard producteurs de safran normand depuis 2011. Je me suis donc rendue au Moulin du Gué-Pierreux près de Falaise dans le Calvados pour en savoir plus sur cette fleur de crocus aux pistils tant recherchés!

La safranière nichée dans un écrin de verdure est un endroit calme et paisible où ces petits crocus peuvent éclore dans un environnement protégé. L’exploitation a par ailleurs obtenu le label Bio depuis le mois de mars dernier.

Safraniere_Dans_Mon_Panier_Rouge

Au loin les rangs de bulbes  sous le soleil…

Les bulbes sont plantés sur 15000 m2 en pleine terre ou en planches à une profondeur de 15cm. Pour ce faire, Annie et Pascal prennent en compte  l’exposition et  l’humidité du terrain. La terre et les plans sont préparés durant l’hiver et le printemps. La plantation des bulbes d’origine française s’effectue à partir du mois de juin à raison de 30 bulbes par m2. Un désherbage minutieux est effectué entre les bulbes pour en faciliter la pousse.

Safraniere_Dans_Mon_Panier_Rouge

Tous les bulbes sont plantés avant le 15 aout et la récolte s’effectue entre septembre et octobre. La cueillette se fait à la main, le matin avant que la fleur ne s’ouvre car le soleil endommagerait la qualité du pistil récolté.

Le safran de cette exploitation est d’une très grande qualité, il est  choisi par les Chefs étoilés de la région qui  en apprécient le parfum et sont heureux de pouvoir l’inviter dans leur cuisine… Mais aujourd’hui la production reste suffisante pour répondre à une demande en pleine croissance …

Safraniere_Dans_Mon_Panier_Rouge

La Normandie possède plusieurs safranières, mais le Gâtinais et le Quercy sont aussi réputées sur la culture du Safran.

Safraniere_Dans_Mon_Panier_RougeSafraniere_Dans_Mon_Panier_Rouge

Il faut environ 150 000 fleurs pour récolter 1kg de safran, cela en explique le prix!

 Après la cueillette et  l’épluchage, les stigmates sont séchés durant 16h. Le savoir-faire reste un secret bien gardé par chaque producteur de safran car il doit obtenir un taux d’humidité de moins de 12% afin que le stigmate soit juste cassant au doigt.

J’ai vraiment été impressionnée par toutes les manipulations et toutes les attentions dédiées à ce produit d’exception et par tout  le travail que demande la terre  et  les futurs plans de bulbes, en sachant qu’ils ne donneront pas tous un crocus…

Safraniere_Dans_Mon_Panier_Rouge

J’ai très envie de revenir en octobre prochain pour assister à la cueillette et voir de plus près les plans tous bleus à perte de vue car cela doit être magnifique…

Safraniere_Dans_Mon_Panier_Rouge

Si vous en avez l’occasion venez rencontrer ce couple «safrané» qui consacre  leur passion à ce joli crocus…

 A suivre  une recette tout en douceur qui mettra en valeur ce Safran de Normandie…

A très vite avec dansmonpanierrouge.com

3 réflexions sur “ Le panier rend visite : Une Safranière en Normandie! ”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *