Noix de St Jacques au lard fumé, spaghettis à la mâche

Me voilà de retour avant que la saison de La Pêche aux coquilles St Jacques de Normandie ne se termine…  C’est d’ailleurs aussi le cas pour la mâche, salade d’hiver par excellence qui est entrain de quitter les étals de nos marchés.

J’ai effectué plusieurs essais afin de  vous proposer cette assiette où le lard fumé de cochon de Bayeux et la crème crue balancent avec la salade de mâche juste pochée. Pour la couleur, j’ai choisi d’ajouter des cubes de betterave  et quelques pousses. Libre à vous de dresser l’assiette comme  qui vous plaira … 

Allez, ne perdons pas de temps pour déguster ces dernières coquilles ! 

Lire la suite

Filets de Rougets poêlés, pesto de roquette, betterave et panais

Voici, une recette totalement inspirée par les produits du marché ce samedi. Stéphane Cacitti, mon poissonnier m’a conseillé d’acheter ces beaux rougets fraîchement pêchés… Je suis donc rentrée avec des filets de rougets, grattés, levés et prêts à être cuisinés. Je suis cool avec mon Chef Testeur ! 

Lire la suite

Seiches de nos côtes normandes « à La Mode de Caen »

Si on prenait la mer ? Me voici de retour sur le blog avec une recette normande qui met à l’honneur  la seiche ce Céphalopode Décapode péché non loin de nos côtes. Vous n’aurez aucun mal à trouver ces seiches sur vos marchés ou chez votre poissonnier préféré. Elles seront sûrement déjà préparées, nettoyées et coupées en morceaux. Cela vous évitera d’affronter l’épluchage et le nettoyage qui peuvent vous rebuter… Pour ma part, je ne déteste pas m’y soumettre !   Vous pouvez aussi acheter des blancs de seiches préparés sans tentacules ou encore des encornets ou des calamars. Vous avez l’embarras du choix … C’est un plat qui se prépare à l’avance, il est idéal pour cette fin d’hiver. 

Lire la suite

Galette feuilletée, crème de noisettes, confit de clémentines et plus si affinités …

Vous l’attendiez ? Et bien la voilà ma galette 2019 ! L’an passé l’ananas était à la fête, cette d’année, la vedette c’est la clémentine. J’ai choisi pour cette nouvelle galette des Rois une crème de noisettes associée à un confit de clémentines. Il est vrai que réaliser les trois préparations : pâte feuilletée, confit et crème de noisettes demande un peu de temps et d’organisation, je vous conseille alors de commencer la veille pour la pâte feuilletée et le confit. Il sera aussi possible de réaliser plusieurs galettes et de les congeler. Si la pâte feuilletée reste compliquée pour vous, pensez à la commander chez votre pâtissier. Pour ma part, je suis fidèle depuis quelques années au feuilletage inversé : on réalise deux détrempes. Celle qui contient le plus de beurre enveloppe celle qui en contient le moins ce qui explique son nom. Cette pâte se conserve mieux et à la cuisson le résultat est aérien. Pensez aussi lors du fonçage à recycler les chutes pour réaliser avec du sucre des petits palmiers croquants.

Allez … Si on fêtait encore les Rois ?

Lire la suite