Les Blondes ne comptent pas pour des Prunes !

Prunes1

Les Brunes, Les Blondes, Les Anciennes… Cette saison, au casting des Prunes on a le choix ! Aujourd’hui Tartounettes de Reines-Claudes comme façon « Bourdaine »

Comme je vous l’avais suggéré lors de mon billet sur les recettes du Marché avec la tarte croquante aux tomates confites et balsamique, sa pâte semi brisée et sucrée fait merveille avec les fruits à jus. C’est donc le moment pour y emprisonner des reines–claudes avec une touche de noisette et de vanille pour ces Tartounettes fondantes à souhait !

Prunes2

Pour 4 tartelettes

Préparation 15 mn (sans la pâte) et cuisson 25 minutes

  1. Préchauffez le four à 170°
  2. Couper la pâte en 4 morceaux, étalez-la au rouleau et posez-la dans les moules en laissant déborder les bords sans les couper.
  3. Lavez, essuyez et coupez les prunes en 4.
  4. Saupoudrez chaque fond de tarte avec 1 cuillère à soupe de poudre de noisette.
  5. Disposez les prunes en rosace.
  6. Saupoudrez de sucre vanillé.
  7. Placez la noisette de beurre au milieu.
  8. Rabattez les bords de la pâte vers le centre et enfournez.
  9. Laisser tiédir sur une grille, démoulez et dégustez.

Le + du panier

Les prunes légèrement enfermées dans la pâte sont un clin d’œil normand à la Bourdaine pour la pomme ou Douillon pour la poire qui enveloppent totalement les fruits pour la cuisson.

Si vous êtes gourmand un peu de crème ou de glace vanille peuvent accompagner les tartounettes !

Prunes3

Il était une fois les prunes

Originaire d’Asie, la prune était déjà consommée par les Romains pendant l’Antiquité qui la faisait sécher au soleil, c’était l’ancêtre de nos pruneaux. Au Moyen Age on dénombrait déjà sept variétés de prunes .En 1148, Les croisés partis délivrer le tombeau du Christ se heurtèrent aux murs de la ville de Damas et mangèrent des prunes durant leur siège. Ils ramenèrent des pruniers de Damas d’où l’expression populaire devenue courante : ils se sont battus « pour des prunes » !

La Reine Claude, femme de François 1er popularisera la prune en lui donnant son nom et en la faisant cultiver dans le royaume. C’est le botaniste Pierre Belon qui l’a rapporta d’Orient.

La prune de Monsieur, prune violette doit son nom à Gaston d’Orléans frère de Louis XIV qui se fait appelé Monsieur.

Le saviez-vous ?

Il existe plus de 400 variétés de prunes et 3 grandes catégories :

Rondes et jaunes type mirabelles spécialité de Lorraine

Les grosses et rondes type reines-claudes

Les prunes oblongues et violettes types quetsche ou pruneau d’Agen (prunes de Damas)

La fiche du panier : La prune

  • Saison de Juin à Septembre
  • 30 à 80 Cal au 100g selon la variété
  • Vitamines A et B et de C qui disparaît au séchage
  • 10g de sucre au 100G pour les prunes fraiches
  • 70g de sucre pour les pruneaux qui contiennent phosphore et magnésium

Merci à la Petite encyclopédie des fruits par Jean-Marie Pelt éditions J’ai Lu pour ces précisons historiques et pas que !

Prunes4

« Le bleu a certainement pâli depuis ce matin mais les reines-claudes, vertes hier sous leur poudre d’argent, ont toutes ce soir une joue d’ambre. »

Colette, extrait de Les Vrilles de la vigne

Prunes5

Je vous abandonne ici avec les doux mots de Colette, car il y en d’autres Tartounettes dans mon four !

A très vite avec dansmonpanierrouge.com

4 réflexions sur “ Les Blondes ne comptent pas pour des Prunes ! ”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.